Prochaines Activités

*************************************

Concours pour la fête de la Musique

Jusqu’au 13 juin 2021

Avis aux musiciens, novices ou aguerris : Laissez-nous célébrer la Fête de la musique 2021 avec créativité!

Comme vous le savez, la crise sanitaire actuelle ne nous permet pas cette année encore d’organiser la Fête de la musique, comme nous la connaissons… Quel dommage ! Néanmoins vous pouvez tout de même participer à la fête de la musique 2021 … en ligne  🙂

A vos instruments donc ! Que vous soyez musicien ou chanteur de tout âge et de tout niveau, en solo ou en groupe, filmez-vous avec votre smartphone en train de jouer vos plus beaux accords. Envoyez-nous une petite vidéo (1 à 2 minutes max !) en la téléchargeant sur notre site https://darmstadt.dfkd.de/index.php/fdlm21dfkd avant le 13 juin 2021.

Le lundi 21 juin, le bureau du DFKD sélectionnera la meilleure contribution reçue dans chaque catégorie enfants ou adultes. Les clips seront ensuite mis en ligne sur nos réseaux sociaux (Facebook, Instagram et site Internet) . Les heureux gagnants seront récompensés. Laissez-vous surprendre!

*************************************

Vendredi 5 février – 19h00

Soirée littéraire avec l’écrivain et intellectuel camerounais Enoh Meyomesse

19h00 / 21h00 (environ) – chacun devant son ordinateur – gratuit – Lecture d’extraits d’oeuvres en français et en allemand

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Enoh-Meyomesse.png.C´est avec plaisir que le DFKD va vous présenter l´écrivain, l´intellectuel et l´exilé politique camerounais Enoh Meyomesse. Ce dernier nous parlera de sa vie en Afrique, de sa lutte pour la démocratie et pour les droits de l´homme, puis de son exil. Il va nous faire connaître la littérature africaine et nous lira des extraits de ses œuvres et répondra à nos questions.
Enoh Meyomesse est né en 1954 à Ebolowa au Cameroun. Après des études de  sciences politiques à Strasbourg il a publié dès 1971 de nombreux recueils de poésies. Il a reçu le prix OXFAM pour sa lutte pour la liberté d’expression, la défence de la démocratie et des droits de l’homme dans son pays. Il s’est également engagé politiquement au Cameroun et a été candidat à plusieurs reprises pour obtenir des responsabilités politiques, notamment en 2004 en tant que candidat à la présidence. En 2011, il a été arrêté et harcelé par la justice militaire. Pendant son emprisonnement, Enoh Meyomesse a évoqué ses expériences dans son recueil de poésie « Poème carcéral, poésie du pénitencier de Kondengui », qui a également été publié en allemand : « Gedichte des Häftlings in Kondengui ».

En 2015, l’auteur a été libéré de prison grâce à l´aide d’associations internationales, en particulier grâce au centre PEN Allemagne. Entre octobre 2015 et septembre 2018, il a reçu une bourse de la ville de Darmstadt, la  Elsbeth-Wolffheim-Stipendiat. Ses livres le « Journal d’un clandestin africain » et « le printemps en Allemagne » ont été publiés en allemand. En 2017, ses textes sont parus dans l’anthologie du PEN « Zuflucht in Deutschland »qui rassemble des textes d’auteurs persécutés.

Pour participer, nous vous demandons de vous inscrire à secretaire@dfkd.de . On vous enverra un lien peu de temps avant pour vous joindre à nous.

 

*************************************

 

*************************************

 

 

*************************************